Pages

Avertissement : le visiteur
de ce blog déclare avoir lu et accepté cet avertissement.

vendredi 19 septembre 2014

Sur le nouveau blog

jeudi 18 septembre 2014


Pd ! ordure ! saloperie !

Avec le vieux, on s'est revu hier soir (ne pas y aller aurait été une lâcheté).
Il est arrivé au parking vers 21h15. La nuit était tombée. Je ne suis pas allé à lui et lui n'est pas venu à moi. Je me disais : c'est à lui de voir (moi, même si franchement son âge et son haleine... j'étais prêt à le suivre pour tester mes capacités et mes limites car je n'ai jamais eu à me faire cogner réel dans un plan cul).
Ouais, j'avais envie de voir... Envie de savoir ce que je suis capable de ramasser, de prendre dans la tronche et/ou dans le bide comme coups de poings.

mercredi 17 septembre 2014


La peur, délicieuse autant que fantasmée

J'avais rien pris pendant huit jours. Sauf des bites bien sûr. 12 en gueule à les pomper entre le 7 sept. et hier le 16. Pour ces 12 sucées, 2 doses en bouche et donc avalées. Mais dans ton cul cul? vous me demandez.
5 nkpt et 3 kpt. Huit bites à me niquer le fion.
1 dose le dimanche 7 puis 1 avant-hier et 2 hier soir.

vendredi 12 septembre 2014

C'est la dose finale !

Je dédie ce post, ces photos exclusives, cette vidéo et le plan-cul de dimanche dernier, à Eric.

Sur Grindr, je contacte un mec qui m'excite, y'a que sa gueule mais il m'excite (c'est tout en faisant une réponse au dernier commentaire de Ficker). Après tout ça tombe bien : voici un bon exemple de l'état d'esprit dans lequel je suis.

samedi 6 septembre 2014


Ce mec est trop bon

Au réveil, une fois debout, ça me pousse tout de suite au cul. J'en ai même du mal à pisser sans que mon fion se dilate (pisser de la teub et "chier" en même temps du jus avec le cul, là debout devant le chiotte) : je dois mettre mes doigts pour le tenir fermé. Puis je prends ma coupelle et "chie" dedans. Le jus du mec (celui de Hornet) qui m'a dosé chez moi coule. Un gros paquet. D'hier 19h45 à ce matin 10h10. Plus de quinze heures dans mes boyaux.

mercredi 3 septembre 2014


Pour une dose il faut ce qu'il faut

Je télécharge Hornet (impossible d'envoyer des messages aux mecs sur Grindr, même à ceux qui me contactent : gros bug dans la dernière version paraît-il, du coup sur mon profil Grindr j'ai donné mon tél).Vers dix-sept heures trente, un mec m'appelle.
- Je suis sur les pistes. On est à 500 mètres l'un de l'autre. T'es où?
- Chez moi mais je peux y être dans 10 minutes, j'habite à deux bornes.
-  Super !

mardi 2 septembre 2014


La misère

Les pistes. 
16h46. Je pompe un mec, teub assez large au milieu. Il m'encule mais kapot, il me jute sur le trou.
17h13. Je croise un beau mâle viril en bermuda genre treillis militaire, torse nu, boule à zéro. Je le suis assez loin à l'écart. Il bande quand je l'approche (belle bosse sous le tissu). Il touche.. Il la sort... je m'accroupis et pompe (belle queue).

mardi 26 août 2014


rebeu + smartphone

Ce n'est pas nouveau : j'adore lire les profils des mecs sur BBackZone, découvrir leurs annonces ou encore les plans qu'ils proposent dans la rubrique Agenda. 
Ce matin, je tombe sur rebeubatard
Un Arabe bâtard !? Rien que son pseudo, je kiff tout de suite.
Passif, 25 ans, sur Paris, une tite bite de 14... Ouais, ça me dresse la queue ça.
Il aime les baffes, fessées, mollards/crachats, ressent un abondant besoin constant d'insultes. Putain ! ça me déchire bien la tête, ça plairait bien de jouer avec lui. Jouer? Insultes et crachats dans sa sale gueule...

mardi 12 août 2014

Boule de neige

J'arrête ce blog et enlève à la lecture les 427 articles publiés depuis juin 2011.
L'autre nuit je suis allé sur un lieu de drague dans une grande ville. Un parc avec un endroit assez retiré mais très "couru" où il est possible de se tenir à poils et de se faire baiser un bon petit nombre de fois. Sauf que...
Le problème de ces lieux, c'est les impuissants et les voyeurs. Des tas de mecs sans queue ni couilles qui ne débraguettent même pas et qui, pire du pire, reculent d'un mètre quand tu tends la main vers leur paquet. Ils te matent en cercle autour de toi en train de te faire troncher dans le noir de la nuit sous les arbres... C'est sûr, dans la nuit noire, ils voient un max de choses.
Les pauvres types ! C'est quoi? Pas de couilles pour oser baiser?
Alors voilà : le lendemain, plein encore des jus que j'avais pris dans le cul, je me suis dit : ces pauvres types doivent aussi lire mon blog et ne jamais me manifester un seul... Quoi? un merci?
Boule de neige.
Ben oui ! les voyeurs sans bite ni rien...
Comme je l'avais dit dans le dernier commentaire fait (à Gribouille), je vais continuer sur un autre blog.
Il est en mode privé. Les gars, lecteurs de "Bienvenue à la plombe" peuvent me demander l'accès en me donnant une adresse @, de préférence celle d'un compte blogger. Ils pourront ainsi suivre ce que je fais et être tenu au courant le jour où je lancerai le nouveau blog.
La seule condition, presque rien, est d'avoir soit régulièrement posté des commentaires sur "Bienvenue à la plombe", soit échangé par courriels en privé avec moi.
Pour me contacter et demander l'accès, utilisez le formulaire ci-dessous. Merci donc de m'indiquer le pseudo utilisé pour vos commentaires ou pour nos échanges privés.

Merci à thomas, Matthieu et quelques autres (et à bientôt car je teins à garder contact avec vous).

Me cont@cter

Nom
E-mail *
Message *